Assemblée Générale le 16 mars 2018 !
Documents tiers Documents officiels
Vie scolaire
Envoyer à un ami  Imprimer

Vous êtes ici : Vie scolaire > Conseils

Quelques conseils aux enseignants . . .

 Place dans la classe

De préférence proche de l'endroit où se trouve généralement l'enseignant mais pas forcément au premier rang.

Le deuxième ou troisième rang proche de la fenêtre permet d'une part d'éviter le contre-jour qui empêche la lecture labiale et d'autre part d'avoir, en se retournant légèrement, une vision globale de la classe.

 Informations visuelles

Les informations écrites au tableau, rappelant le plan du cours ou précisant tel ou tel mot employé, sont des renseignements importants permettant au déficient auditif de se repérer et d'être rassuré sur sa compréhension.

Lorsque, par nécessité, ou suite à une question, l'enseignant est obligé de faire une digression, il est intéressant de préciser au tableau ce dont il s'agit.

 Langage écrit

Contrairement à l'idée reçue un sourd de naissance n'est généralement pas plus à l'aise à l'écrit qu'à l'oral.

Sa compréhension du langage écrit est directement liée à sa compréhension du sens du langage, écrit et oral s'appuyant l'un sur l'autre. C'est pour ces raisons que des aménagements particuliers aux candidats déficients auditifs sont prévus aux examens, tant à l'oral qu'à l'écrit.

 Les stratégies de l'élève déficient auditif

L'élève déficient auditif cherchera généralement à conforter sa compréhension en regardant ou en interpellant discrètement ou non ses camarades. De même, il se rassurera souvent en regardant le cahier du voisin qu'il aura généralement choisi par amitié réciproque. Face à un exercice, sa compréhension de l'énoncé ou de la consigne pouvant être incertaine il cherchera parfois l'acquiescement de l'enseignant pour se lancer.

© Copyright 2004-2018 - http://www.coquelicot.asso.fr/ - webmestre@coquelicot.asso.fr